Pour de nombreuses personnes, l’épilation est une véritable corvée, notamment en raison de la douleur qu’elle procure. C’est une des raisons qui explique le succès de l’épilation à lumière pulsée, une technique réputée bien moins douloureuse. Nous avons donc décidé de vérifier si c’était bien le cas et si l’épilation à lumière pulsée s’avère bien moins douloureuse.

Comment fonctionne l’épilation à lumière pulsée ?

L’épilation à lumière pulsée est une technique d’épilation qui implique l’utilisation de rayons lumineux. Ces derniers agissent directement sous les poils, même la partie située sous l’épiderme. Ils s’attaquent alors à la mélanine, c’est-à-dire au pigment du poil. Ils le transforment alors en chaleur, ce qui permet de les désintégrer. Une fois que le bulbe du poil est brulé, la pousse du poil devient à possible. Donc, une fois que tous les poils sont traités, la peau est épilée de manière définitive.

Quelle est la douleur générée par l’épilation à lumière pulsée ?

Puisque l’épilation à lumière pulsée désintègre directement le poil, elle évite avant tout certains désagréments qu’on rencontre avec d’autres techniques d’épilation, notamment les tiraillements et le risque d’apparition de poils incarnés. Toutefois, bien que ce soit une méthode d’épilation qui provoque quelques brulures et picotements, la douleur qu’elle engendre est assez minime et bien inférieure à celle que vous pourriez rencontrer en utilisant de la cire ou un épilateur électrique. Nous vous conseillons toutefois de faire attention à votre peau. Vous devriez donc éviter de trop vous exposer au soleil pendant les quelques jours qui suivent votre épilation à lumière pulsée, ou du moins, protéger votre peau en utilisant une protection solaire associée à une crème apaisante.

Les précautions à prendre pour l’épilation à lumière pulsée

En plus de vous protéger du soleil, vous devez également prendre certaines précautions pour vous épiler grâce à la lumière pulsée. Par exemple, pour éviter au maximum les brulures, il est intéressant de s’assurer que votre épilation soit aussi rapide et efficace que possible. Pour vous en assurer, nous vous conseillons de vous raser les poils deux ou trois jours avant de vous épiler. Cela permettra notamment que vos poils soient plus courts et donc que la quantité de poils à traiter soit plus faible, mais aussi de traiter vos poils lors de leur phase de repousse, ce qui rend l’épilation à lumière pulsée bien plus efficace. En outre, certaines traces qui se trouvent sur votre peau peuvent être particulièrement sensibles à la lumière pulsée. C’est notamment le cas des grains de beauté, des tatouages ou des plaques d’eczéma. Vous devez vous assurer de bien les protéger pour éviter que votre peau soit abimée à cet endroit. Enfin, l’épilation à lumière pulsée est fortement déconseillée pour les femmes enceintes et les personnes qui suivent un traitement de chimiothérapie.

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *